La belle histoire du Grand K, par Philippe Maudet, patissier à Arradon, titré meilleur Kouign Amann

Philippe Maudet, patissier à Arradon et Ploeren
Philippe Maudet, patissier à Arradon et Ploeren

Notre pâtisserie a obtenu par 3 fois un prix lors du concours régional du meilleur Kouign Amann de Bretagne. Pâtissier depuis 35 ans, j’ai obtenu, avec mon équipe, le premier prix en 2010 puis en 2014. C’est une belle récompense de pouvoir revendiquer de produire le meilleur Kouign Amann de Bretagne ! 

En 2011, année que j’affectionne moins, c’est une médaille de bronze que nous avons ramené à Arradon. Nous sommes contents, cela ne fait que 10 ans que nous concourons !

Entre 45 et 60 pâtissiers bretons « s’affrontent » pour ce challenge qui récompense l’emblématique gâteau breton. Ce concours a été mis en place par le Syndicat des pâtissiers des Côtes-d’Armor en 2003 et, souvent, c’est le Morbihan qui remporte la palme. Allez savoir !

Les gourmets, curieux, le savent très vite et s’empressent de venir connaître et goûter un produit référencé. En saison, sur les deux établissements de Ploeren et d’Arradon, ce n’est pas moins de 100 gâteaux, le K, que nous vendons par jour, et environ 1000 Petits K.

Cette notoriété nous amène à envoyer à l’étranger ce dessert si prisé.

Après avoir tenu une brigade de 17 personnes en Côte d’Ivoire, je suis revenu en France dans les années 2000. J’ai travaillé quelques années dans une maison réputée sur Carnac, puis je me suis installé sur Arradon en 2003 et j’ai ouvert un premier établissement. 5 ans plus tard nous avons ouvert le second à Ploeren. 

Aujourd’hui à la tête d’une entreprise de 19 personnes dont 6 pâtissiers et 3 boulangers, je revendique les valeurs de ce métier d’artisan et défend un travail de qualité, réalisé avec des produits locaux, c’est bien évidemment un minotier breton qui nous fourni une farine - sans pesticide.

Je suis, depuis peu, Vice-président des commerçants d’Arradon. Je veux défendre le commerce de proximité et faire tout mon possible pour que les habitants et les vacanciers prennent le temps et arrêtent de courir. Qu’ils puissent découvrir la convivialité qu’apportent leurs petits commerçants.

En 2016, nous allons à nouveau présenter notre Kouign Amann Arradonnais lors du concours, bien sûr !

Philippe Maudet - Artisan pâtissier à Arradon et Ploeren.

 

Découvrez la recette

 

NDLR : Ce titre, il faut le reconnaître pour être une fidèle gourmande depuis des années, est bien mérité. Le Kouign Amann de Philippe Maudet n’a pas son égal. Prenez-le croustillant - très cuit, avec un caramel croquant sous la dent. En tout cas c’est comme ça que je le préfère. 

Et, contrairement à l’idée que l’on s’en fait, le beurre - même s’il est présent en quantité - que l’on ne veut pas connaître, se fait discret en bouche.